EDOUARD GLISSANT A PROPOS DU PASSE DES ANTILLAIS
Ajouter à la sélection
 
  • Description
  • Storyboard
Consultable en intégralité au Centre de Ressources Germaine Tillion
infos1
Mention(s) de responsabilités Réalisateur : Prat Jean
Producteur : Ina
Thématique(s) Racisme, Société, Histoire
Descripteur(s) Racisme; esclavage; Esclavagisme; Famille; Histoire; Société; Identité
 
infos2
Nature du document Interview
Durée 15' 19''
Résumé Pierre Desgraupes interviewe Edouard Glissant à propos de son livre Le Quatrième siècle, dans lequel l'écrivain raconte la longue histoire, de 1788 à l'époque contemporaine, de deux familles d'esclaves qui arrivent aux Antilles.
Pour l'auteur, ce livre est aussi et surtout une tentative de récupération d'un passé antillais pour renouer avec une histoire perdue. Comme il le dit : "connaître son passé c'est avoir un équilibre" pour pouvoir affronter le futur.
Enfin, Edouard Glissant évoque également le style propre aux auteurs antillais, qui vient du style des conteurs traditionnels.

Cet entretien est extrait de "Lectures pour tous", la première émission de la télévision française consacrée à l'actualité littéraire, diffusée de 1953 à 1968.
Comme son titre l'indique, elle avait pour ambition de démocratiser la culture, et en particulier la littérature. Jean d'Arcy, alors directeur des programmes, souhaitait toucher le grand public tout en conservant un niveau exigeant. Le pari fut réussi car l'émission s'imposa rapidement comme le rendez-vous littéraire à ne pas manquer et gagna également l'estime des élites.
Elle marqua les esprits et fit découvrir de nombreux écrivains au fil des années, qu'ils soient connus ou plus confidentiels, qu'ils soient auteurs de romans, d'essais ou de livres d'histoires.
Tandis que Max-Pol Fouchet et Nicole Vedrès chroniquaient certains livres, Pierre Desgraupes et Pierre Dumayet s'entretenaient avec les écrivains.
Le dispositif simple, sans artifices, permettait une réelle mise en valeur de la parole. Les deux intervieweurs mettaient à l'aise leurs invités au cours d'un entretien intime, laissant la place aux silences et aux hésitations. Le but étant de parvenir à ce qu'ils oublient le dispositif télévisuel auquel ils étaient encore peu habitués, et qu'ils laissent libre cours à leur parole.

Source : Adavision
Date de production 1964
Numéro d'inventaire AV-MHCDR-00881
Numéro d'inventaire original 1201
Source du document ADAV
Lien externe de consultation http://www.adavision.net/4DCGI/LFR0009190000000000000010FASTS0012006697#
 
infos3
Intervenant(s) Glissant Edouard; Desgraupes Pierre
Période(s) Epoque contemporaine (1800 - 2 000)
Pays France
Langue(s) Français