LES HOMMES QUI FONT LA PLUIE
Ajouter à la sélection
 
  • Description
  • Storyboard
Consultable en intégralité au Centre de Ressources Germaine Tillion
infos1
Mention(s) de responsabilités Réalisateur : Rouch Jean
Producteur : CNRS
Thématique(s) Ethnologie
Descripteur(s) Cérémonie; Rituel; Transe; Possession; Pluie; Danse; Divinité; Sacrifice; Animal; Prêtre
 
infos2
Nature du document Film ethnographique
Durée 28' 6''
Résumé Une cérémonie de yenendi ("rendre frais"), au cours de laquelle les Songhaïs demandent aux dieux de leur donner la pluie, a lieu tous les ans au septième mois de la saison sèche près du village de Simiri au Niger. Tous se réunissent près de l'arbre de l'arc en ciel et de la case de Dongo, génie du tonnerre. A l'appel de l'orchestre de violon et de calebasses les danseurs se mettent à danser. Quatre femmes sont tour à tour possédées par Dongo et ses frères. Les dieux incarnés réclament alors d'être lavés, habillés, parés, et ils se mettent à danser. Se conclut ensuite un pacte de la pluie entre les hommes et les dieux, qui exigent des cadeaux et des sacrifices. Le rite, exécuté par le grand-prêtre, unissant le ciel et la terre avec le vase hampi, est reçu favorablement par Dongo qui renverse le vase sur la terre. L'eau et les récoltes seront abondantes. Des sacrifices d'animaux scellent le pacte. Sur la brousse le vent se lève puis la pluie tombe. Source : CNRS Images
Date de production 1952
Numéro d'inventaire AV-MHCDR-00452
Numéro d'inventaire original 524
Source du document CNRS Images
Lien externe de consultation http://videotheque.cnrs.fr/
 
infos3
Période(s) Epoque contemporaine (1800 - 2 000)
Pays Niger
Langue(s) Français