LE RESEAU DE RESISTANCE DU MUSEE DE L'HOMME (1940-1945)
Ajouter à la sélection
  • Description
  • Dossier thématique
  • Documents d'accompagnement
Consultable en intégralité au Centre de Ressources Germaine Tillion
 
infos1
Thématique(s) Histoire du Musée de l'Homme
 
infos2
Résumé Parmi les mouvements de résistance qui se mettent spontanément en place dès l’armistice de juin 1940, le « réseau du musée de l’Homme » est fondé par les ethnologues exilés de Russie, Boris Vildé et Anatole Lewistky, et Yvonne Oddon, bibliothécaire du musée. L’histoire ce mouvement de résistance, à qui Germaine Tillion donnera le nom de « Réseau du musée de l’Homme » en 1945, est intrinsèquement liée à l’engagement politique anti-pétainiste de Paul Rivet, fondateur du musée de l’Homme en 1937, et de son équipe.
Date de production 17/10/2015
Numéro d'inventaire DT-MHCDR-0005
 
infos3
Période(s) Epoque contemporaine (1800 - 2 000)
 
Dans la même collection : LE MUSEE DE L'HOMME ET LA RESISTANCE
1940 : l'Occupation allemande de la France et l'appel du 18 juin   
 
 
Paul Rivet et le musée de l'Homme pendant l'Occupation   
 
Le « réseau du musée de l’Homme » s'organise (1940-1941)   
©Musée du quai Branly 
©M.N.H.N. - D.B.D. 
+de médias  
 
La répression des membres du réseau (1941-1945)   
 
 
Biographies   
 
 
Lieux    
 
 
If / Tu seras un homme, mon fils    
 
 
Bibliographie